Camille Laurin

Camille Laurin

Figure incontournable du Québec de la Révolution tranquille et véritable architecte de notre plus grande loi linguistique, Camille Laurin est un géant de notre histoire. Psychiatre de renom, il est professeur agrégé puis directeur du département de psychiatrie de l’Université de Montréal. C’est toutefois en tant qu’homme politique qu’il entre dans la postérité. Ministre d’État au Développement culturel dans le premier gouvernement du Parti québécois (1976-1985), Camille Laurin est considéré comme le « père de la loi 101 », la Charte de la langue française qui a consacré le français comme seule langue officielle du Québec en 1977. Plus tard, il expliquera sa démarche : « Je voulais faire une loi qui répare, qui redresse et qui redonne confiance, fierté et estime de soi à un peuple qui tenait à sa langue mais qui était devenu résigné et passif ».

Sébastien Ricard

Pour Sébastien Ricard, nul doute : Camille Laurin, le père de la Loi 101, est un visionnaire et un révolutionnaire ayant posé la pierre angulaire du Québec français.

Sébastien Ricard