La Fondation Lionel-Groulx

  • La Fondation recrute !

    La Fondation Lionel-Groulx ouvre deux nouveaux postes. En 2021, la Fondation s’est engagée dans un vaste chantier visant la modernisation de son image et de ses outils de communication, notamment par la refonte de sa charte graphique, de son site web et le développement d’une stratégie sur ses plateformes numériques. C’est dans ce cadre que la Fondation Lionel-Groulx souhaite recruter un(e) gestionnaire de communautés et un(e) webmestre.

    Rejoindre la Fondation, c’est adhérer à la mission de l’organisme, s’intégrer à une équipe motivée et participer au changement et au renouveau de son image.

    • Gestionnaire de communautés


    • Webmestre
  • Projet de loi 96 : la Fondation demande au gouvernement d’en faire plus

    Aujourd’hui, mardi 28 septembre 2021, la Fondation présentait devant la commission parlementaire son mémoire sur le projet de loi 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français. À travers huit recommandations fortes, la Fondation entend attirer l’attention du gouvernement sur les outils indispensables pour redresser la situation du français et lui assurer un avenir prometteur.

    La langue française et la culture québécoise se sont maintenues et ont été réservées au prix d’immenses efforts et d’une résistance admirable. Il est de notre devoir collectif de susciter un engagement fait de fierté face à cet héritage et à ce que nous sommes. Ce projet de loi constitue un important jalon, assurons-nous qu’il dispose de tous les outils requis et qu’il s’inscrive dans une action gouvernementale plus large visant à protéger, promouvoir et soutenir le rayonnement de la nation québécoise.

    Les recommandations de la Fondation

    • Appliquer la loi 101 au niveau collégial sauf pour les ayants droit de la communauté anglophone.
    • Mettre en place un chantier de réflexions sur l’évolution du financement des institutions postsecondaires en relation avec le poids démographique d’une part de la population francophone et allophone du Québec et d’autre part de la communauté anglophone historique (ayants droit).
    • Durant cette réflexion, imposer un moratoire sur les projets d’expansion du collège Dawson et de l’université McGill.
    • Lancer un chantier d’étude et d’action, de concert avec divers partenaires internationaux, sur la place du français dans le monde de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la science.
    • Réserver les services de l’État en anglais seulement aux ayants droit de la communauté anglophone et prévoir une période transitoire de deux ans pour que tous les autres citoyens soient servis en français.
    • Revoir le financement des institutions pour tenir compte du poids démographique d’une part des populations francophone et allophone et d’autre part des ayants droit de la communauté anglophone.
    • Adopter une politique ambitieuse de développement culturel axée sur la langue française et la convergence culturelle qui inclurait le rapatriement au Québec de pouvoirs en matière de culture et de communications.
    • Lancer une vaste campagne de sensibilisation et de promotion de l’usage et de la qualité du français en misant sur la participation active et coordonnée des organismes de la société civile (associations, syndicats, entreprises, ordres professionnels, etc.)

    -* Télécharger le mémoire de la Fondation

    Mémoire de la Fondation Lionel-Groulx sur le projet de loi n°96
  • Pauline Julien, femme libre ! Rencontre du 5 octobre 2021

    Cette deuxième rencontre des  Figures marquantes de la liberté est consacrée à la chanteuse, auteure-compositrice-interprète et actrice Pauline Julien. Artiste emblématique dont les idéaux souverainistes et féministes assumés embrassent l’histoire contemporaine du Québec, Pauline Julien sera au cœur de cette rencontre entre l’historien Éric Bédard et la scénariste et réalisatrice Pascale Ferland, dont le plus récent documentaire Pauline Julien, intime et politique  (2018) a été primé à plusieurs reprises. 

    La rencontre se fera en public, à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque dans le respect des normes sanitaires. Les places étant limitées, nous vous invitons à réserver vos places sans tarder, ici  !

    Veuillez noter qu’une preuve de vaccination avec code QR et une preuve d’identité seront exigées pour participer à cette activité.

  • Figures marquantes de notre histoire : réservez votre billet !

    Le coup d’envoi de cette nouvelle saison sera donné le 7 septembre à 19 heures, avec une rencontre sur la comédienne et humoriste Rose Ouellette, dite La Poune ! L’historien Éric Bédard recevra Robert Aird, historien et auteur de plusieurs ouvrages sur l’humour au Québec, pour revenir sur le parcours fascinant de cette artiste de vaudeville vue sur scène par plus de trois millions de spectateurs.


    L’évènement se tiendra en public à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque avec une capacité réduite afin de respecter la distanciation sociale. La rencontre est gratuite.

    Afin de respecter les normes sanitaires en vigueur, l’entrée en salle débutera 45 minutes avant l’évènement, et se fera sur présentation de votre passeport vaccinal (imprimé, électronique ou par l’application VaxiCode). Une preuve d’identité avec photo sera aussi demandée.

    Nous invitons celles et ceux qui souhaitent faire partie du public de l’Auditorium à réserver rapidement leur place.

    • Réservez votre place ici

    La rencontre sera également webdiffusée. Pour y assister, deux options :
    - notre page Facebook
    - ou en cliquant ici le soir de l’évènement

    La série Figures marquantes de notre histoire est organisée en partenariat avec la BAnQ et MaTV.

  • C’est la rentrée ! Reprise des rencontres Figures marquantes de notre histoire

    La série Figures marquantes de notre histoire se poursuit avec un nouveau cycle de huit rencontres consacrées aux figures de la liberté. Sous réserve de nouvelles consignes sanitaires, les évènements seront offerts en public à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque avec une capacité réduite afin de respecter la distanciation sociale, ainsi qu’en webdiffusion.

    Il est fortement recommandé de réserver vos billets le plus tôt possible, afin de vous assurer une place.

    Pour la première rencontre de ce cycle, le 7 septembre à 19h, l’historien Eric Bédard recevra Robert Aird, historien et auteur de plusieurs ouvrages sur l’humour au Québec, pour un retour sur le spectaculaire destin de Rose Ouellette, dite La Poune (1903-1996).

    Programme et réservations : ici.

  • Il y a cent naissait : Maurice Richard, héros québécois

    C’est il y a 100 ans, le 4 aout 1921 que naissait celui qui allait devenir le plus célèbre joueur de la plus célèbre équipe de hockey, les Canadiens de Montréal. Maurice Richard a endossé le chandail tricolore de 1942 à 1960. Depuis le début de sa carrière jusqu’à aujourd’hui, il a été l’objet d’innombrables récits, en chansons, bandes dessinées, sculptures, peintures, films et émissions de télévision. Son visage a orné des vêtements, des jouets, des publicités ; son nom a été donné à des lieux publics. Maurice Richard est un mythe ! En mars dernier, dans le cadre des Figures marquantes de la Révolution tranquille, nous recevions Benoît Melançon, professeur de littérature (Université de Montréal) qui venait nous conter la vie de ce héros québécois. Et si vous vous replongiez dans les yeux de Maurice Richard ?
    >> Lire l’article de Benoît Melançon

  • La Fondation sur Wikipédia : retour sur deux années de succès

    Grâce à une subvention de la Wikimedia Foundation, la plus importante au Québec et au Canada sur la période 2019-2020, la Fondation Lionel-Groulx a mis en place un ambitieux projet visant à améliorer substantiellement les contenus sur l’histoire du Québec et de l’Amérique du Nord francophone dans les wikimédias. Retour sur ce projet couronné de succès qui s’est déroulé au cours des deux dernières années.

    Retour en chiffres et en tutoriels sur deux années de travail !

  • Communiquer en français : un geste normal

    La Fondation Lionel-Groulx se réjouit de l’annonce de l’entrée en vigueur prochaine de l’article 1 de la loi 104 qui aura pour effet l’utilisation exclusive du français dans ses communications écrites avec les personnes morales établies au Québec et avec les autres gouvernements.

    Adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale en 2002 dans la foulée des États généraux sur la situation et l’avenir de la langue française au Québec, la loi 104 a vu plusieurs de ses dispositions être mises en application dès son adoption, mais pas son article 1. Il en résulte que les pratiques en place contribuent au bilinguisme institutionnel de l’État québécois.


    Cette décision constituera un très fort incitatif à franciser les milieux de travail qui devront désormais transiger avec l’État en français. Rappelons qu’une étude dévoilée récemment par l’Office québécois de la langue française (OQLF) mettait en lumière l’imposition de l’anglais comme langue de travail dans un nombre grandissant d’entreprises au Québec, particulièrement dans la métropole.

  • La Bolduc : 5 mai, dernière rencontre de la saison à ne pas manquer !

    Le 5 mai, à 19h, vous avez rendez-vous avec La Bolduc ! Mary Travers, de son vrai nom, était avant-gardiste à bien des égards. Madame Bolduc incarne une icône de la culture populaire québécoise : entre faits et légendes, l’image publique de Mary Travers nous parvient par le miroir déformant du temps qui passe, et des rares témoignages à son sujet. Steve Normandin (auteur-compositeur-interprète) répondra aux questions d’Éric Bédard (historien), et reviendra sur le destin incroyable de cette femme adulée et incomprise par un peuple en mal d’identité.
    Évènement à suivre sur notre page Facebook ou sur direct.webtv.coop/fondationlionelgroulx/
    Soyez là, c’est la dernière rencontre de la saison !

Nous joindre :

261, avenue Bloomfield
Outremont (Québec) H2V 3R6
Téléphone : 514 271-4759
Courriel : Cliquez ici

Nous suivre :

Actualité de l'histoire

L'histoire du Québec dans les wikimédias

Ressources éducatives libres

Figures marquantes de notre histoire

Rendez-vous d'histoire de Québec

Dix journées qui ont fait le Québec

Le métro, véhicule de notre histoire