Pierre-Stanislas Bédard

Pierre-Stanislas Bédard

Avocat, juge, journaliste et homme politique, Pierre-Stanislas Bédard est l’un des grands Québécois de la première moitié du XIXe siècle. Né à Charlesbourg le 13 septembre 1762, il est le premier chef de l’histoire du Parti canadien, fonction qu’il occupe entre 1806 et 1810. Il est également l’un des propriétaires du Canadien, journal unilingue français et organe de presse du parti. Défenseur acharné de la liberté d’expression, ses activités politiques et journalistiques lui vaudront d’être arrêté par les autorités britanniques pour « pratiques traîtresses ». Bédard s’implique également pour la cause de sa langue maternelle, alors qu’il milite pour l’acceptation du français dans les débats parlementaires et la traduction des textes de loi.

Mario Dumont

Mario Dumont fait revivre avec ferveur les combats menés par Pierre-Stanislas Bédard, l’un des grands penseurs du 19e siècle québécois. Il nous rappelle la manière dont Bédard a su se tenir debout pour ses principes, sa langue et son peuple.

Mario Dumont