Les membres du jury

Voici les membres du jury du prix Jean-Éthier-Blais, par année de participation, de 2011 à aujourd'hui.

Lucie Hotte

Présidente

Lucie Hotte est professeure titulaire au Département de français et directrice du Centre de recherche en civilisation canadienne-française de l’Université d’Ottawa. Elle dirige également le Laboratoire de recherche sur les cultures et les littératures francophones du Canada. Ses recherches portent sur les théories de la lecture, les littératures minoritaires et l’écriture des femmes. Elle s’intéresse également à la réception critique des œuvres d’écrivains marginaux. Elle a beaucoup publié sur les littératures franco-canadiennes et québécoise ainsi que sur les enjeux institutionnels propres aux littératures minoritaires.

En 2001, son essai Romans de la lecture, lecture du roman : l’inscription de la lecture (Éditions Nota bene) a remporté le prix Gabrielle-Roy et, en 2015, elle a reçu le prix du meilleur livre de l’Association des professeurs de français des universités et collèges canadiens pour René Dionne et Gabrielle Poulin : œuvres et vies croisées (Éditions David). En 2017, on lui a remis la médaille commémorative du 150e anniversaire de la Confédération du Sénat canadien en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la promotion de la culture franco-ontarienne. Madame Hotte est membre de la Société royale du Canada. Elle travaille à deux projets de recherche subventionnés par le Conseil de recherche en sciences humaines, un à titre de chercheur principal qui porte sur les réseaux littéraires franco-canadiens entre 1970 et 2010 et un comme cochercheure sur les archives éditoriales (chercheur principal : Anthony Glinoer).

Élise Lepage

Élise Lepage

Membre du jury

Élise Lepage est professeure agrégée de littérature québécoise au département d’études françaises à l’Université de Waterloo. Ses travaux portent sur l’imaginaire géographique et le paysage dans la littérature québécoise, notamment en poésie contemporaine (CRSH 2016-2019). Directrice de la collection « Voix savantes » aux Éditions David, et membre du comité éditorial des revues Québec Studies et @nalyses, elle tient également la chronique annuelle de poésie de la revue University of Toronto Quarterly.

Elle a été présidente de l’Association des littératures canadienne et québécoise (2017-2019) et membre de jury de plusieurs prix littéraires et académiques. Elle a publié une monographie, Géographie des confins (Éditions David, 2016) et a codirigé, avec Isabelle Miron, le collectif Imaginaire du terrain vague (Éditions d’art Le Sabord, 2019). Elle a dirigé ou codirigé des dossiers de revue pour Voix plurielles (2008), @nalyses (2011), temps zéro (2015), Études littéraires (2019) et Voix et Images (2019). En 2020, paraîtra le collectif Le défi de la fragilité. Autour des essais de François Paré (Éditions David) qu’elle codirige avec Guy Poirier et Tara Collington.

Marie-Pier Luneau

Marie-Pier Luneau

Membre du jury

Professeure titulaire au Département des Arts, langues et littératures de l’Université de Sherbrooke, Marie-Pier Luneau enseigne la littérature québécoise depuis plus d’une vingtaine d’années. Actuellement directrice du Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ), elle est également co-fondatrice et co-directrice de la revue internationale Mémoires du livre / Studies in Book Culture. Au cours de sa vie professionnelle, elle s’est d’abord intéressée à la question de l’auctorialité (voir notamment le collectif qu’elle a dirigé avec Josée Vincent, La Fabrication de l’auteur, paru en 2010 chez Nota Bene et la monographie qu’elle a consacrée à Louvigny de Montigny à la défense des auteurs, publié chez Leméac en 2011).

Plus récemment, elle s’est penchée sur les phénomènes spécifiques à l’édition populaire, notamment à travers le projet de recherche « De l’amour à 10 sous », portant sur le roman fasciculaire québécois de l’après-guerre. En 2022, elle a publié avec Jean-Philippe Warren la première synthèse historique portant sur le roman sentimental au Québec : L’amour comme un roman, dans la collection « Socius », aux Presses de l’Université de Montréal. En 2022 paraîtra également le Dictionnaire des gens du livre au Québec (PUM), un vaste chantier qu’elle co-dirige depuis une quinzaine d’années avec Josée Vincent.