Bibliothèque de l’histoire du Québec

La Fondation Lionel-Groulx vous invite à consulter sa Bibliothèque de l’histoire du Québec et du fait français en Amérique. Vous y trouverez six collections contenant des synthèses complètes ou thématiques, publiées en langue française ou traduites en français.

Sur le même thème, vous pouvez également consulter la liste de publications produites ou soutenues par la Fondation Lionel-Groulx. N’hésitez pas à nous écrire pour nous signaler une erreur ou nous suggérer un ajout.

Méthodologie

Synthèses d’histoire du Québec et des Québécois

La liste comprend tous les ouvrages écrits ou traduits en français qui présentent une synthèse de l’histoire du Québec et des Québécois qui était complète au moment de la parution [1]. Ne figurent pas dans la liste : les synthèses partielles, les synthèses thématiques et les manuels scolaires [2].

Notes

  1. Les synthèses partielles sont celles qui traitent, par exemple, de la période allant de la Conquête à nos jours (Les Canadiens français de 1760 à nos jours de Mason Wade) ou de la Confédération à nos jours (Histoire du Québec contemporain de Paul-André Linteau, René Durocher et Jean-Claude Robert).
  2. Ceux et celles qui seraient intéressés par les manuels scolaires peuvent consulter l’excellent site Les manuels scolaires québécois et l’ouvrage L’histoire nationale à l’école québécoise. Regards sur deux siècles d’enseignement.

Synthèses en histoire du Québec et des Québécois sous le Régime français

Les ouvrages sélectionnés [1] sont de trois types : des synthèses générales sur la période, des synthèses partielles incontournables, et des synthèses thématiques permettant d’approfondir certains aspects de la culture et de la société québécoise aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ne figurent pas dans la liste : les manuels scolaires [2], les anthologies, les synthèses qui débordent largement la période et qui sont déjà présentées dans la collection intitulée Synthèses de l’histoire du Québec et des Québécois [3], ainsi que les synthèses qui portent spécifiquement sur les Acadiens, les Louisianais et les Autochtones.

Notes

  1. Nous tenons à remercier Maude Rioux, qui a collaboré à la production de cette collection de la Bibliothèque de l’histoire du Québec alors qu’elle était stagiaire à la Fondation Lionel-Groulx en juillet 2014.
  2. Ceux et celles qui seraient intéressés par les manuels peuvent consulter : Jacques Mathieu, La Nouvelle-France, Québec, Presses de l’Université Laval, 2001, 271 p. ; Robert Lahaise et Noël Vallerand, La Nouvelle-France, Outremont, Lanctôt éditeur, 1999, 334 p. ; Marcel Trudel, Initiation à la Nouvelle-France, Montréal, Holt, Rinehart et Winston, 1971, 323 p. ; D’autres titres sont répertoriés dans Les manuels scolaires québécois ainsi que dans l’ouvrage L’histoire nationale à l’école québécoise. Regards sur deux siècles d’enseignement.
  3. Naturellement, ces synthèses contiennent toutes une partie (tome ou chapitre) faisant la synthèse de l’histoire sous le Régime français.
  4. La liste des ouvrages des XXe et XXIe siècles étant passablement longue, nous n’avons pas retenu les nombreuses synthèses plus anciennes, qui sont disponibles en ligne pour la plupart : Lescarbot, Histoire de la Nouvelle-France, 1609; Le Clercq, Premier etablissement de la foy dans la Nouvelle France, 1691; Bacqueville de la Potherie, Histoire de l’Amérique septentrionale, 1753; Dussieux, Le Canada sous la domination française, 1862; De Fontpertuis, Les Français en Amérique : le Canada, 1867; Feyrol, Les Français en Amérique, 1886; Gourmont, Les Français au Canada et en Acadie, 1888; Eugène Guénin, La Nouvelle-France, 1896.

Synthèses en histoire de la culture québécoise

Vous pouvez parfaire vos connaissances sur la culture québécoise par la lecture de différents ouvrages de synthèse parus dans ce domaine surtout à partir des années 1970 [1]. Les livres sélectionnés traitent de l’histoire de la littérature et du livre, de la langue, de la musique, de la danse, du théâtre, du cinéma, de la cuisine, des idées, des arts, etc.

Ne figurent pas dans la liste : les manuels scolaires, les anthologies, les guides, les dictionnaires, non plus que diverses synthèses portant spécifiquement sur la culture à l’époque de la Nouvelle-France. À cet effet, voir les Synthèses en histoire du Québec et des Québécois sous le Régime français.

Synthèses en histoire de l’Acadie et des Acadiens

Parus aux XXe et XXIe siècles [1], les ouvrages sélectionnés comprennent des synthèses générales sur l’Acadie et les Acadiens, et des synthèses thématiques permettant d’approfondir certains aspects de la culture et de la société acadienne. Les manuels scolaires et les anthologies ont été exclus.

Note

  1. Pour le XIXe siècle, l’œuvre incontournable est celle d’Edme Rameau de Saint-Père (1820-1899) : La France aux colonies, Paris, 1859; Une colonie féodale en Amérique (L’Acadie, 1604-1710), Paris, 1877; Une colonie féodale en Amérique, l’Acadie (1604-1881), Paris, 1889.

Synthèses en histoire de la Louisiane et des Louisianais

Les ouvrages sélectionnés [1] sont écrits ou traduits en français [2] et sont parus aux XXe et XXIe siècles [3]. Ils comprennent des synthèses générales sur l’histoire de la Louisiane et des Louisianais, et des synthèses thématiques permettant d’approfondir certains aspects de la culture et de la société louisianaise.

Ne figurent pas dans la liste : les manuels scolaires, les anthologies et les synthèses qui portent spécifiquement sur les Acadiens ou les Autochtones. La collection portant spécifiquement sur l’histoire acadienne est parue en janvier 2015. Une autre sur l’histoire autochtone paraissait en mai 2018.

Notes

  1. La Fondation remercie Frédérick Carignan, étudiant en histoire qui a fait son stage de maîtrise chez nous et qui a contribué directement à la publication de cette collection.
  2. Des ouvrages majeurs sur l’histoire de la Louisiane et des Louisianais parus en langue anglaise n’ont jamais été traduits en français à ce jour et ne paraissent malheureusement pas dans cette liste.
  3. Pour les XVIIIe et XIXe siècles : Le Page du Pratz, Histoire de la Louisiane, 1758; Barbé-Marbois, Histoire de la Louisiane et de la cession de cette colonie par la France aux États-Unis de l’Amérique Septentrionale, 1829; Gayarré, Histoire de la Louisiane, 1846.

Synthèses en histoire des Autochtones du Québec et de l’Amérique française

Parus aux XXe et XXIe siècles, les ouvrages sélectionnés [1] sont écrits ou traduits en français [2] et se rangent dans l’une des deux catégories suivantes : des synthèses sur l’histoire des peuples autochtones ou amérindiens pris globalement, et des synthèses sur des peuples ou des thèmes particuliers [3]. Les manuels scolaires et les anthologies ont été exclus.

Notes

  1. La Fondation remercie Frédérick Carignan, étudiant en histoire qui a fait son stage de maîtrise chez nous et qui a contribué directement à la publication de cette collection.
  2. Des ouvrages majeurs sur l’histoire des Autochtones du Québec et de l’Amérique française parus en langue anglaise n’ont jamais été traduits en français à ce jour et ne paraissent malheureusement pas dans cette liste.
  3. Les études sur les peuples autochtones ne sont pas uniquement le fait d’historiens : ce champ de recherche a été investi par des anthropologues, des ethnologues, des archéologues ou des linguistes. Au Québec, la revue Recherches amérindiennes au Québec permet de suivre en français l’évolution des études sur peuples autochtones du Québec, du Canada et des Amériques.
Acadie
Culture québécoise
Histoire autochtone
Histoire du Québec
Louisiane
Régime français
Parus entre 1882 et 1884, les huit tomes de cet ouvrage de Benjamin Sulte brossent un tableau du peuple canadien-français depuis les premiers temps de la colonie française jusqu’à l’époque contemporaine de l’auteur, et contiennent quelque 125 gravures de personnages et de lieux historiques.
Cet ouvrage d’Eugène Réveillaud s’ouvre sur un plaidoyer en faveur de l’expansion coloniale française. Il présente une histoire politique patriotique et libérale, en continuité avec celle de François-Xavier Garneau, mais plus radicale.
L’Histoire du Canada de François-Xavier Garneau est aujourd’hui perçue comme une œuvre classique. Appréciée presque universellement pour sa forme et son style, l’œuvre a toutefois suscitée la controverse dans les milieux ecclésiastiques dès la parution du tome I de la première édition en 1845.
En publiant le premier tome de son Histoire du Canada en 1837, Michel Bibaud, journaliste et fonctionnaire, faisait œuvre de pionnier parmi les siens. En effet, il s’agissait de la première fois qu’un natif du Canada écrivait l’histoire de son propre pays.
Cette ambitieuse histoire de toute la «France septentrionale» (Canada, Acadie, Terre-Neuve, Louisiane, etc.) est le fruit de 20 ans de recherche de la part du père jésuite Pierre-François-Xavier de Charlevoix. Elle s’impose rapidement comme une référence incontournable pour des générations à venir.

Découvrez les Figures marquantes de notre histoire, la série de conférences Dix journées qui ont fait le Québec, des expositions virtuelles et une bibliothèque en accès libre, en plus de suivre les actualités sur l'histoire du Québec.

Ce répertoire contient plus de 320 films documentaires ou de fiction en rapport avec l’histoire du Québec, du Canada français et du fait français en Amérique, dont plusieurs peuvent être visionnés en ligne.

Bibliothèque de la Fondation

La Fondation Lionel-Groulx possède une importante bibliothèque consacrée à l’histoire du Québec et au fait français en Amérique. Cette bibliothèque est ouverte à la consultation pour les chercheurs, sur place et sur rendez-vous, du lundi au jeudi de 9h00 à 16h00.

Ce répertoire contient plus de 1350 documents, souvent accessibles en ligne au format PDF.