Figures marquantes de notre histoire : Louis-Joseph de Montcalm (1712-1759)

5 juin 2019

Il sera question du rôle joué par le marquis Louis-Joseph de Montcalm dans la bataille des plaines d’Abraham du 13 septembre 1759, et du destin posthume de ce général dont le nom est devenu synonyme de défaite.

Date : 5 juin 2019 à 19 h
Invité : Dave Noël, historien et journaliste
Animateur : Éric Bédard, historien
Lieu : Auditorium de la Grande Bibliothèque

Texte de l’invité

Le marquis Louis-Joseph de Montcalm est le personnage pivot de la bataille des plaines d’Abraham qui entraîne la reddition de Québec. Au matin du 13 septembre 1759, c’est lui qui ordonne l’attaque des troupes britanniques du général James Wolfe postées à l’ouest des remparts de la capitale. Décédé de ses blessures au lendemain du combat, le marquis ne pourra justifier la décision la plus importante de sa carrière.

Montcalm est né le 28 février 1712, au château de Candiac, dans la province du Languedoc. Issu de la petite noblesse, il est le fils d’un lieutenant-colonel d’infanterie, un grade que l’on accorde alors à des officiers d’expérience n’ayant pas la fortune pour acheter une charge de colonel. Après des études à Grenoble, le marquis entre dans le régiment de son père, celui de Hainaut. Nommé capitaine à 17 ans, il en a 21 lorsqu’il subit son baptême du feu sur le Rhin au cours de la guerre de Succession de Pologne (1733-1738).

Lire la suite

Notes biographiques

Dave Noël est journaliste à la recherche pour Le Devoir depuis 2009. Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université de Montréal, il est l’auteur de Montcalm, général américain paru chez Boréal en 2018. Basé à la Tribune de la presse de l’Assemblée nationale, à Québec, il est responsable du « Devoir d’histoire », qui lance aux lecteurs le défi de décrypter un thème d’actualité à partir d’une comparaison avec un événement ou un personnage historique.