Figures marquantes de notre histoire : Marguerite Bourgeoys (1620-1700)

1 mai 2019

Marguerite Bourgeoys a contribué à la naissance de certaines de nos valeurs les plus fondamentales, notamment l’éducation pour tous et, d’une certaine façon, l’égalité entre les hommes et les femmes.

Date : 1er mai 2019 à 19 h
Invité : Denys Chouinard, archiviste
Animateur : Éric Bédard, historien
Lieu : Auditorium de la Grande Bibliothèque

Texte de l’invité

Marguerite Bourgeoys l’a elle-même mentionné, elle vient en Nouvelle-France pratiquement sans biens matériels, par esprit de modestie et de simplicité. Par contre, elle s’installe à Ville-Marie avec une vision du monde et un projet d’une telle ampleur, qu’une seule traversée de l’Atlantique est insuffisante pour apporter tout son bagage intellectuel et spirituel. Elle devra retourner en France à trois reprises.

Ceci n’est pas étonnant, puisque Marguerite Bourgeoys fait partie des figures marquantes de notre histoire, celles qui, à l’instar d’un Samuel de Champlain, ont contribué à jeter les bases d’une société originale au Nouveau Monde, à en définir les objectifs et à en proposer les valeurs.

Il est peu fréquent qu’un archiviste monte à la tribune des historiens pour retracer le parcours d’un personnage historique. En fait, il n’y a pas de risque de mélange des fonctions puisque le but premier est de permettre au lecteur de s’approprier des éléments de son patrimoine documentaire. Une fois que l’archiviste a procédé au classement, à la description et à la conservation des documents, il lui revient de les diffuser pour les mettre à la disposition de ses concitoyens. C’est ainsi que tous et chacun pourront être mieux outillés pour remonter le cours du temps et retracer les origines de leur parcours tant personnel que collectif.

Lire la suite

Notes biographiques

Denys Chouinard a fait carrière à titre d’archiviste à l’Université de Montréal (1981-1990), à la Ville de Montréal (1990-2008) et à la Congrégation de Notre-Dame (2008-2013). Les équipes sous sa direction ont résolument mis l’accent sur la mise en valeur du patrimoine archivistique de ces institutions. En 2006, il a été l’instigateur de la Déclaration québécoise sur les archives, devenue en 2010 au Conseil international des archives la Déclaration universelle des archives, entérinée finalement en 2011 par l’Assemblée générale de l’UNESCO à Paris.