Figures marquantes de notre histoire : Pierre Le Moyne, sieur d’Iberville (1661-1706)

5 déc 2018

Visualisés sur une carte, les nombreux périples du corsaire Pierre Le Moyne d’Iberville donnent le vertige. En 20 ans, il a bourlingué des glaces de la Baie d’Hudson jusqu’au soleil des Antilles. Aussi à l’aise en escarpins dans les salons de Versailles qu’en mocassins sous le feu de la mitraille, il a œuvré jusqu’à la fin de sa vie, par le commerce et par l’épée, à l’établissement d’une Amérique française. Comète fulgurante, il incarne toute la démesure du continent qui l’a vu naître. Même si l’astre est éteint, la brillance de ses exploits illumine encore le ciel de notre histoire.

Date : 5 décembre 2018 à 19 h
Invité : Biz, écrivain et rappeur
Animateur : Éric Bédard, historien
Lieu : Auditorium de la Grande Bibliothèque

Texte de l’invité

Pierre Le Moyne d’Iberville est né à Montréal (Ville-Marie à l’époque) en 1661. Enfant d’un prospère marchand de fourrure normand, le jeune Pierre est promis à une carrière de prêtre. À douze ans, il troque le goupillon pour l’astrolabe et s’engage comme matelot sur le voilier de son oncle. À vingt-cinq ans, il se retrouve lieutenant d’un détachement de cent hommes en route pour la Baie James. L’expédition a pour but de prendre des forts aux Anglais et ainsi assurer le contrôle du lucratif commerce des fourrures à la France.

Lire la suite

Notes biographiques

Écrivain et rappeur, Biz est membre du groupe Loco Locass. Depuis 2000, le trio a fait paraître quatre albums et deux recueils de textes. À titre d’auteur, Biz a publié les romans Dérives (2010), La chute de Sparte (2011), Mort-Terrain (2014), Naufrage (2016) et La chaleur des mammifères (2017). En 2012, La chute de Sparte s’est mérité le Prix jeunesse des libraires du Québec et le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal. En 2015, Mort-Terrain a remporté le prix littéraire France-Québec. En tant que cinéaste, Biz a coréalisé le documentaire Maudite machine! (2002). Il a aussi coscénarisé l’adaptation cinématographique de son roman La chute de Sparte (2018). Depuis 2011, il collabore au club de lecture de l’émission de radio Plus on est de fous, plus on lit! À ce jour, il tient une chronique Sport et société tous les vendredis dans l’émission Jean-Charles en liberté au 91.9 FM. Passionné d’histoire, Biz donne des conférences dans les écoles sur ce sujet. En 2014, il a publié un article intitulé « D’Iberville, un corsaire à la mesure de l’Amérique » dans un numéro consacré à la Nouvelle-France de la revue Argument.