Figures marquantes de la liberté : Pierre Falardeau

2 nov 2021

Invité : Marcel Jean, directeur général de la Cinémathèque québécoise
Animateur : Éric Bédard, historien

Cinéaste, polémiste, indépendantiste, Pierre Falardeau est connu pour son franc-parler et son langage coloré, souvent qualifié de vulgaire. Mais il était aussi un intellectuel, pionnier de l’utilisation de l’audiovisuel dans le cadre des études universitaires, une figure majeure de la vidéo politique au Québec au cours de la décennie 1970. Il a créé avec Julien Poulin le personnage d’Elvis Gratton, devenu depuis un mythe populaire symbolisant l’aliénation et l’acculturation québécoise. Ce succès permet au cinéaste de tourner des films plus ouvertement politiques et pave ainsi la voie à sa reconnaissance tardive auprès de la critique. Son audace a fait de lui l’un des principaux porte-voix du discours indépendantiste au cours des décennies 1990 et 2000.

Amorçant sa carrière comme critique, Marcel Jean cumule depuis diverses fonctions dans le milieu du cinéma. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Le Dictionnaire des films québécois. Il a produit ou coproduit de nombreux films à titre de producteur exécutif du studio d’animation du Programme français de l’ONF, puis au sein de la société de production L’Unité centrale. Il a aussi enseigné l’histoire et l’esthétique du cinéma à l’Université de Montréal et a été directeur du programme documentaire à l’Institut national de l’Image et du son. Marcel Jean est directeur général de la Cinémathèque québécoise depuis 2015 et Délégué artistique du Festival international du film d’animation d’Annecy depuis 2012.